Newsletter En Vie ! 🌿 de s’accorder

Mon corps, mon ami

En ce moment, je te sens abattu, découragé et fatigué, submergé.

Parfois je t’en veux, de te/me ressentir si abattu, sans vie, sans Ă©nergie.

Mais au fond de moi, je sais que tu es mon alliĂ©, mon ami prĂ©cieux et que le temps reviendra oĂč tu te sentiras / nous nous sentirons mieux.

Depuis de nombreuses annĂ©es, j’ai appris, via la formation PRH, Ă  mieux t’Ă©couter, t’entendre, dĂ©chiffrer les nombreux messages que tu m’envoies. Certains sont d’ailleurs trĂšs subtils et dĂ©licats.

Je te sens de plus en plus comme un ami précieux qui me chuchote des messages si importants pour moi.
Parfois, je choisis de ne pas les entendre, ou je les rĂ©fute mĂȘme en bloc car ils me dĂ©rangent. Mais de plus en plus souvent, je me sens Ă  ton Ă©coute, Ă  l’affut mĂȘme de ce que tu as Ă  m’apprendre de moi.
J’aime cette tendre complicitĂ©/confiance qui se tisse entre nous et le bon que cela m’apporte de t’Ă©couter, t’entendre et surtout te ressentir.
Tu es le vecteur, le parlophone de mon intérieur.
Tu me fais ressentir tellement de choses…
Le corps se souvient de tout !
C’est impressionnant, bluffant mĂȘme parfois !
Nos sensations s’enracinent, s’ancrent profondĂ©ment en nous.

Alors dans les pĂ©riodes plus difficiles, je fais appel Ă  toi, Ă  tes souvenirs, aux sensations positives ressenties dans le passĂ©. Celles qui me mettent en vie et dont tu as gardĂ© la trace en toi. Pour en avoir fait l’expĂ©rience, je sais qu’il est totalement possible de s’y reconnecter, s’y rejoindre, le temps de faire une pause, de recharger ses batteries, …

Newsletter En Vie ! 🌿 de s’accorder

 

Cher Corps,

Et si nous prenions un instant, pour faire la liste de ce qui nous fait du bien, nous accorder une pause et nous faire un cĂąlin ?

Te souviens-tu de ces moments ? Ceux qui nous mettent en vie ? Ceux qui nous font nous sentir : Vivant, en Joie, LĂ©gĂšre, en Paix ?

  • SpontanĂ©ment, je pense Ă  la joie, le bonheur, la libertĂ© d’ĂȘtre moi, juste moi, lorsque je suis en session PRH par l’expression graphique. Dans ces moments-lĂ , je lĂąche tout et je suis envahie d’une profonde libertĂ©. Mon corps se dĂ©tend, joue avec les formes, les couleurs, 
 Je me sens me dĂ©tendre profondĂ©ment, ĂȘtre libre
 Libre d’ĂȘtre moi et d’exister en toute simplicitĂ©.
    Je me sens respirer, me dĂ©lecter de cette bouffĂ©e de libertĂ© intĂ©rieure, de ce vide reposant qui s’installe en moi, de cette paix tranquille… et me ressourcer…
    Juste en Ă©crivant ces mots, 
 cette sensation puissante se rĂ©installe en moi. C’est bon, doux et apaisant.

 

  • Un second moment s’invite Ă  moi. Tout en haut du Cap Blanc Nez, aprĂšs avoir montĂ© le sentier, je me retourne face Ă  la mer. Et lĂ , une bourrasque de vent Ă©norme vient me rĂ©veiller, me vivifier. J’Ă©carte les bras et me laisse porter par ce vent si puissant et revigorant ! Je me sens redevenue enfant, je me laisse porter par le vent, je le dĂ©fie mĂȘme en m’appuyant contre lui, un peu comme un cerf-volant. Un sourire Ă©norme envahit mon visage, mon cƓur, mon corps. Que ce vent me fait du bien !  Je le laisse envahir mes narines, je respire Ă  pleins poumons ! Je me sens joyeuse, en vie, jeune, comme une gamine, pleine de joie, heureuse et Ă©panouie.

 

  • Huuum… Et ce dĂ©licieux moelleux au chocolat ? Tu t’en souviens ? Son odeur, son goĂ»t, la chaleur et le coulant du chocolat en bouche
 La dĂ©tente s’invite instantanĂ©ment en moi rien que d’y penser. La sensation enveloppante d’une douceur rĂ©chauffante envahit mon corps. Je sens mon corps se dĂ©tendre immĂ©diatement jusqu’au bout de mes orteils. Hihi, oui je sais, je suis gourmande.

 

  • Allez, encore un dernier, pour le plaisir de se faire du bien :
    Te souviens-tu Ă  quel point tu aimes danser ?
    Lors d’une rĂ©union entre collĂšgues, on nous demande d’exprimer un morceau d’un texte par le corps, sans paroles.
    SpontanĂ©ment, c’est par la danse, le mouvement que cela me vient. Jeune, j’ai fait 15 ans de danse classique. J’adorais cela, c’est naturel chez moi. Je me sens libre, gracieuse, lĂ©gĂšre quand je danse. Je me libĂšre, je m’ouvre. C’est comme si j’avais plus de place en moi pour exister, pour Être.

Tu te se souviens de tout !

Huuummm… Se replonger dans nos sensations positives est un outil incroyablement simple et bon. S’y baigner comme l’on prendrait un bon bain chaud pour ne pas oublier de prendre soin de ce qui nous met en vie et VIVRE ces moments plus souvent.
Encore et en corps.

Cher Corps,

Je ressens une profonde gratitude envers toi.
Tu es mon ami précieux.
Tu veilles sur moi. Je le sais, je le sens et j’en t’en remercie du plus profond de mon cƓur.

Merci d’ĂȘtre toi, merci d’ĂȘtre nous.
Ensemble,
Pour de belles aventures encore Ă  venir.
Je t’Aime.

Delphine

 

DĂ©couvrez nos formations sur ce thĂšme

Newsletter En Vie ! 🌿 de s’accorder

Les coups d’Ɠil de PRH Belgique sont des rĂ©flexions mensuelles sur un thĂšme, une actualitĂ© qui nous tient Ă  cƓur. Vous pouvez facilement les partager via les boutons de rĂ©seaux sociaux ci-dessous, ou y rĂ©agir sur notre page Facebook.